Cléo Schweitzer

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Conseil Régional d'Alsace

Fil des billets

mardi 17 février 2015

LETTRE N°5 D'UNE CONSEILLERE REGIONALE D'ALSACE

Bonjour, J'ai le plaisir de vous présenter ma lettre n°5 qui donne des nouvelles de mon action au sein du Conseil Régional d'Alsace. Depuis le début d'année, la préparation du regroupement des trois régions occupe tous les acteurs. Les administrations se rencontrent, tantôt en Alsace, tantôt en Lorraine ou en Champagne-Ardenne. On compare les modes de travail, les outils, les logiciels. Au niveau politique, les différentes sensibilités se rencontrent, et comparent les dispositifs dans toutes les thématiques. Il faudra, dans quelques mois, présenter un projet politique aux citoyens... et une équipe solide et soudée prête à affronter une période et un mandat difficile et complexe. L'expérience aura son importance, c'est pourquoi le choix de Jean-Pierre Masseret, actuel président de la Région Lorraine, s'est imposé aux socialistes pour diriger la future région Grand Est. Il s'agit maintenant d'organiser par département, la campagne. Bulletin_Regional_n5_fevrier2015.pdf

lundi 12 mai 2014

EN DIRECT DE LA REGION ALSACE !

cleo_dessin_sylvain.jpg Voici le dernier numéro de ma lettre de conseillère régionale. A peine écrite et envoyée, François Hollande annonçait le report des élections régionales d'une année. Le chantier Alsace 2030 est devenu obsolète, il faut changer de dimension. Bientôt, la Lorraine mais aussi peut-être le Territoire de Belfort vont se joindre à nous pour former une nouvelle entité administrative. Quelles seront ses compétences, comment tout cela va-t-il s'articuler autour des agglos et communautés de communes, voici le chantier des prochains mois ! Passionnant et innovant il était temps de passer aux actes !

vendredi 27 septembre 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE

Réaction suite aux fortes inquiétudes émises par les Présidents des Missions Locales

Suite aux inquiétudes émises hier dans la presse locale par les Présidents des Missions Locales alsaciennes, les élus du groupe Socialistes et Démocrates apportent leur soutien à ces structures et dénoncent les décisions du Conseil Régional qui ont conduit à cette situation.

En effet, en juin dernier, la majorité régionale avait fait le choix de conserver des modalités inadaptées d’attribution des crédits aux Missions Locales, qui ont entraîné une baisse de leurs dotations en fonctionnement. La Région avait alors tenté de compenser et de masquer ces diminutions en exigeant en contrepartie un travail supplémentaire de la part des Missions Locales sous forme de « projets ». Les élus Socialistes et Démocrates s’étaient alors opposés à ces nouvelles modalités qui niaient le surcroit de travail déjà effectif des Missions Locales.

Suite à cette décision, nous nous retrouvons aujourd’hui dans une situation totalement absurde. Alors que le public des Missions Locales est toujours plus nombreux et que le chômage des jeunes a augmenté de 7.5% depuis l’année dernière, celles-ci voient leurs ressources diminuer. La réalité que vivent les Missions Locales vient contredire le discours de la majorité régionale qui prétend faire de la jeunesse sa priorité. Il est temps pour la majorité régionale de renoncer à la politique du chiffre et de permettre aux missions locales de travailler sereinement avec un budget et des outils adaptés. Nous demandons en urgence une mise à plat des mécanismes régionaux de subvention en faveur des Missions Locales.

Cléo SCHWEITZER et Victorine VALENTIN pour le groupe Socialistes et Démocrates

mardi 11 décembre 2012

Les travaux du groupe projet du Conseil Territorial d'Alsace

Vous n'avez pas tout suivi ou tout compris, il est temps de vous plonger dans le dossier d'une collectivité unique en Alsace ! Voici les éléments actuels de discussion avant le référendum du 7 avril 2013 !

http://www.region-alsace.eu/sites/default/files/fichiers/actualite/comptes-rendus_-_reunions_du_groupe_projet.pdf

dimanche 11 novembre 2012

Intervention sur la subvention de 600 000 euros au RACING STRASBOURG

Commission permanente du Conseil Régional d’Alsace (septembre 2012)

La Commission Permanente s’apprête à voter un soutien fort au club de foot de Strasbourg : 600 000 euros pendant trois années consécutives. La répartition se fait avec 400 000 euros sur le centre de formation, 100 000 euros de fonctionnement et 100 000 euros sur la promotion notamment avec l’intégration de la Marque Alsace. Le Racing devient donc le Racing Alsace et l’objectif est de remonter au premier niveau de ce sport professionnel.

Je me permets toutefois de vous rappeler, chers collègues, qu’il existe d’autres clubs en Alsace comme celui du SRColmar qui joue dans une division au-dessus du Racing ou bien sûr le club de ma ville Mulhouse, le FCM qui joue comme le Racing en CFA . Or s’il semble que la réaction indignée des Colmariens à la subvention importante du Racing semble déjà avoir porté ses fruits puisque vous venez d’annoncer un soutien exceptionnel à hauteur probable de 300 000 euros, il n’en est rien pour Mulhouse à part de vagues allusions, je trouve cela inacceptable. Il fut un temps où les résultats sportifs étaient un critère pour l’attribution des subventions au sport de haut niveau, cela me semblait être un système plus sain. Je me permets donc de vous rappeler que le FCM est le seul club alsacien présent dans l’élite nationale à la fois avec ses U15, ses U17 et ses U19. De plus, le FCM soutient six sections sport-études au collège de Brunstatt et au lycée Louis Armand ce qui représente la prise en charge d’une centaine de jeunes, en mettant à disposition à ses frais, des entraîneurs diplômés, trois minibus et leurs chauffeurs. C’est là un bel embryon de centre de formation déjà performant et qui ne demande qu’à être soutenu à la même hauteur que celui de Strasbourg. Quant à la marque Alsace, le FCM se fera un plaisir de l’intégrer avec les 100 000 euros de subvention et je pense que bien d’autres clubs vont y songer…

Le caractère totalement inéquitable de cette subvention au Racing me pousse à vous demander Monsieur Le Président de revoir très vite votre position par rapport au FCM soutenu à hauteur d’à peine 20 000 euros… J’ai souvent l’occasion de souligner les disparités et la nécessité de veiller à une meilleure péréquation des subventions régionales sur le territoire alsacien. L’exemple du jour illustre hélas un phénomène inacceptable que je ne saurais cautionner même si des membres strasbourgeois de mon groupe y sont favorables, je m’abstiendrai donc sur cette délibération en vous demandant de réparer cette décision inéquitable au plus vite en faveur du club FCM de Mulhouse.

Je vous donne également rendez-vous à Mulhouse le 10 novembre prochain pour le derby Mulhouse Strasbourg…

- page 1 de 2