Patricia Schillinger, sénatrice du Haut-Rhin, Antoine Home, président du groupe socialiste et démocrate du Conseil Régional, Pierre Freyburger, président du groupe socialiste du Conseil Général, Cléo Schweitzer, conseillère régionale, et Étienne Chamik, porte parole du mouvement Destocamine ont été reçus aujourd’hui par Delphine Batho, Ministre de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'énergie.

Nous lui avons fait part de notre souhait que le déstockage total du site de Stocamine puisse être réalisé, conformément à la position du PS 68.

La Ministre s’est montrée très attentive à nos préoccupations, et a fait part de son attachement à la protection de la nappe phréatique d’Alsace. Elle a rappelé que le déstockage partiel du site résultait de la recommandation d’un comité d’experts, et que le Gouvernement avait mobilisé les moyens budgétaires nécessaires dès la loi de finances 2013. Alors que la procédure de confinement n’est pas encore enclenchée, la Ministre a indiqué qu’elle souhaitait relancer un processus de concertation local qui permettrait de débattre des différentes solutions techniques, y compris le déstockage total. Elle a précisé que cette concertation pouvait être menée rapidement, parallèlement au déstockage partiel.

Après plus de dix années d'inertie des gouvernements de droite sur la gestion du site de Stocamine, nous saluons l’ouverture dont fait preuve la Ministre de l'Ecologie et du Développement Durable, qui est de nature à rassurer tous ceux qui luttent pour la préservation de notre nappe phréatique.