Monsieur Le Maire,

Nous avons regardé le budget supplémentaire et nous avons été déçus de ne pas trouver une proposition pour MOTOCO !

Il y a quelquessemaines, nous écrivions une tribune dans M+ au sujet de MOTOCO.

Nous vous avions demandé de nous tenir informés des évènements liés à cette association qui préfigurait l’investissement d’une friche emblématique à Mulhouse, DMC.

Or il se trouve qu’une assemblée générale de dissolution est programmée le 17 octobre dans quelques jours avec en toile de fonds, un déficit de 150 000 euros … dont une partie recouvre des loyers non payés à CITIVIA , et des membres locataires en attente car l’avenir est incertain pour eux, devront-ils sortir des locaux, que signifie l’arrivée de la chargée de mission et quelles sont les termes du rapport qui vous a été remis ?

Nous avons espéré que lors des commissions réunies vous nous auriez tenus informés de l’actualité importante de MOTOCO ; mais en votre absence, le sujet n’a pas non plus été évoqué.

Nous rappelons que 1,5 millions d’euros ont été investis dans le bâtiment 75. Soit dit en passant en dépit du bon sens, puisqu’il n’y toujours pas chauffage au 1er et 2eme étage où se concentre pourtant l’essentiel des locations et des activités. Il n’y a toujours pas d’eau potable !

Alors si les dysfonctionnements ne sont pas nouveaux et que la fin de cette première expérience est peut-être salutaire dans certains aspects, il s’agit néanmoins d’un échec important avec un manque total de transparence à l’égard du conseil municipal de Mulhouse. Partout en France, on a des exemples de réussites, Marseille, Lille, Nantes et Bordeaux avec le projet DARWIN : plus de 180 structures et 400 personnes travaillant essentiellement dans l’économie verte et créative. Bien sûr à une moindre échelle pour Mulhouse, l’écosystème existant doit néanmoins pouvoir être accompagné intelligemment et politiquement. Nous avons l’atout transfrontalier et il est dommage que nous, Mairie, ne soyons pas intervenus plus tôt pour préserver MOTOCO de dérives qui sont apparues il y a quelques temps déjà pour, peut-être, insuffler plus de professionnalisme dans ce beau projet !

Nous aimerions donc connaître la position de votre majorité, c'est à dire votre position, sur ce dossier, qui au-delà de la dissolution de MOTCO, devra continuer à vivre et nous le souhaitons dans le respect des forces vives du site, il existe déjà une nouvelle entité qui s’appelle ALTERNATIVE 75. Que vont devenir les artistes installés à MOTOCO, quelle dynamique économique pour ce site, quelle partenariat avec la Mairie, M2A et CITIVIA ? Que devient le laboratoire sociétal post-industriel dont nous rêvons tous pour DMC ?

Nous aimerions ce soir que le voile de l’opacité se lève enfin et que nous puissions ensemble relever ce défi afin qu’il y ait vraiment MORE TO COME dans les prochains temps…