Monsieur Le Maire,

La remise de cette pétition avec près de 800 signatures doit vous interpeller tout comme nous autres, conseillers municipaux de Mulhouse ! Je vous avais interpellé lors du conseil municipal du 27 mai 2016 en vous demandant de permettre la tenue d’un débat sur ce dossier qui porte des interrogations importantes et ce pour permettre à minima de garantir le consentement éclairé des habitants de notre ville. Vous l’avez ignorez. Pourtant ces débats sont organisés et rassemblent beaucoup de monde. Je me suis rendue à celui de Mulhouse, j’étais la seule élue de notre ville dans la salle… Aucun représentant de votre majorité pour ne serait-ce qu’écouter…

Aujourd’hui ce sont des citoyens qui viennent jusqu’à notre conseil et la situation a évolué. Beaucoup de communes commencent à débattre, d’autres ont passé le cap et consulter leurs populations. Dernière en date, la commune voisine de Zimmersheim qui a, après consultation, en tenant compte que plus de la moitié des habitants étaient opposés et très peu vraiment pour, cette commune a décidé de suivre Sausheim et de délibérer contre l’installation des nouveaux compteurs. Une installation, il faut bien le dire, qui se fait à marche forcée. Nous avons de plus en plus des retours de différents, voire d’altercations entre les installateurs et les citoyens. Les mulhousiens comme tous les français sont de plus en plus victimes d’un véritable harcèlement de la part des installateurs de Linky ou même d’un passage en force.

C’est tout à fait inacceptable ! Pour rappel, Ségolène Royal avait écrit au PDG d’ENEDIS avant la fin de son mandat en ces termes : « « Le déploiement du compteur Linky ne doit en aucun cas être une contrainte imposée aux usagers et je vous demande de faire cesser ces pratiques qui contredisent ma volonté de faire adhérer l’ensemble des français à la transition énergétique de manière positive et participative ».

C’est à vous, Monsieur le Maire, d’être le garant, à minima du bon déroulement des opérations d’installation des compteurs notamment pour ceux qui expriment leurs réticences.

Nous aimerions donc savoir quelle réponse vous allez apporter à cette pétition, mais aussi au courrier dont vous avez été destinataire et qui pose un certain nombre de questions juridiques importantes et comment vous allez assurer le bon déroulement pour tous des opérations de déploiement dont il serait opportun de rappeler à quelle stade elles sont à l’heure actuelle.